La Glandouille...c'est extra!!!!!

Il y a quelques jours, alors que j’avais une petite baisse de moral (en fait, j’étais prêt à tout envoyer C....), j’ai eu un échange téléphonique, avec une personne que j’apprécie beaucoup et que je remercie pour son soutien .
On papote, elle me demande ce qui ne va pas , bla bla bla et aussi bla bla bla, jusqu’au moment où elle me demande: “Serge, qu’aimes-tu faire dans la vie?” ...et là les réponses bateaux fusent: j’aime masser, j’aime aider les gens, j’aime les accompagner ...bla bla bla...et bla bla bla...jusqu’au moment ou je lui dis: “en fait ce que je préfère et ce que j’aimerais par dessus tout, c’est “ne rien faire”. J’adore ça , ne rien faire , voila ce qui me motive un maximum.
J’aime Glander, Glandouiller.
On continue notre conversation et elle finit par dire: “Serge vas-y , lance toi dans l’art de la Glandouille, explique au gens ce que c’est , organises des stages de Glandouilles, des ateliers , des séances individuelles etc....
MOI: “Euhhhhh oui mais non, enfin, peut-être que...tu crois... et que....bla bla bla.”
Pourquoi me pousse-t- elle à faire cela?
Tout simplement parce que dans la vie , si tu fais ce que tu aimes, ce qui te fait vibrer, ce qui t’aligne, alors ça va marcher. Basta les “ça se fait pas, que vont penser les gens, ça marchera jamais etc...”.
Ce dialogue que j’ai eu avec Frédérique , m’a ouvert les yeux et le cœur. J’étais prêt à tous supprimer, à changer de direction juste parce que aujourd’hui je ne suis pas encore à l’abri financier.....que c’est malgré tout la galère pour gagner ces euros et toutes les excuses que je me suis trouvées, pour en fait continuer à me saboter.
En plus de cela, je me suis mis à réfléchir, et oui ça m’arrive et j’ai compris également que “Ne rien faire” c’est impossible. Lorsque je lui ai dis : “J’adore ne rien faire”, en fait je suis tous le temps occupé et la première chose est que je respire et je vis. A mon sens , il semble donc impossible de ne rien faire, sauf lorsque notre moment est venu, mais ça c’est une autre histoire. Lorsque je vais me balader le long de la mer, je glandouille mais en fait je réfléchis, je médite, je suis présent au vent, aux sons, au soleil, je marche, je respire....mais impossible de ne rien faire. Alors je dis oui , j’adore la glandouille, car c’est ce qui me fait avancer sur mon chemin, dans ma vie et je ne dois surtout pas m’en empêcher, la Glandouille est un moteur pour moi, donc en avant toute. 
Depuis , j’ai pris la décision de me respecter et d’aller vers ce qui me fait vibrer, ce qui me prends par les tripes, ce qui me plaît et ce qui me fait vivre. Alors oui j’en connais pleins qui vont me dire: “tu n’y arriveras pas , tu te plantes toujours, à ton âge etc.....” et bien je vous E........car j’ai décidé d’y aller.
Il va y avoir des changements, des virages vont être amorcés, de erreurs se feront peut-être, ou pas, mais l’important est d’agir et d’y aller.
J’y vais.
Merci Frédérique Austruy et merci à moi.
Serge
Vous pouvez rencontrer Frédérique Austruy sur FB, elle est géniale.

Écrire commentaire

Commentaires: 0